Comment choisir une selle de vélo confortable et adaptée à votre pratique ?

Le réglage d’une selle n’est pas anodin. Entre recherche de confort ou de performance, retrouvez nos conseils pour l’ajuster selon vos besoins.

A moins que vous soyez un pro du pédalage en danseuse et ne jurez que par ça (on y croit moyen), vous allez passer pas mal de km assis sur votre selle. Telle une chaise de bureau, de gaming, ou selle d’équitation, il est important de bien la choisir et de bien la régler. D’une part, pour assurer votre sécurité, mais aussi votre confort. On vous dévoile ainsi quelques tips pour vous sentir assis sur votre selle de vélo tel sur le trône de Buckingham Palace !

Pourquoi une selle de vélo ne peut pas correspondre à toutes les pratiques ?

Même sans être un passionné de vélo, vous n’êtes pas sans avoir remarqué que le vélo se pratique de nombreuses manières. Entre la douce promenade, le VTT de descendre, le BMX, ou encore vélo de route… Afin de pouvoir être adapté à la pratique, la selle doit proposer une coupe, poids, ou encore matériaux conçus pour l’environnement en question. 

Prenons l’exemple d’une selle de vélo de route, elle pourra être conçue avec des matériaux comme le carbone, afin d’être le plus léger possible, pour ne pas perdre en vitesse et bien propager l’énergie du cycliste. Egalement, la coupe sera fine afin de ne pas gêner les mouvements lors du pédalage. Ici nous vision la performance en premier. 

Quel type de selle pour une pratique citadine ?

A l’inverse, un cycliste citadin souhaitant faire des balades, ou aller au boulot à vélo, cherchera une selle de vélo confort, souvent plus large pour épouser l’assise, avec des inserts de gel ou mousse pour amortir les chocs présents dans une enveloppe en plastique ou coque souple en nylon. Niveau matière, le cuir est très apprécié pour son confort sur des modèles de VTC et vélo électrique. Il permet également une bonne tenue dans le temps. 

Selle de vélo urbain

C’est ainsi que le type d’utilisation du vélo, et le niveau de pratique sont des paramètres importants dans le choix de votre selle. Dans le cas d’un modèle de vélo vous plaisant, mais dont la selle ne correspond pas à vos attentes, vous pouvez trouver en pièce détachée de vélo des selles plus conformes à votre pratique afin de la remplacer. Par ailleurs, n’hésitez pas à ajouter des tiges d’amortisseur si vous souhaitez accentuer votre confort.

Prendre en compte votre morphologie

Votre morphologie va également influencer la forme de la selle. Naturellement, les femmes ont des bassins plus larges que les hommes, il est ainsi important de choisir une selle adaptée, afin que les os du bassin soient dans une bonne position. Certaines selles, dites SMP proposent des formes de selle de vélo plus creuse au niveau du périnée afin de limiter les pressions sur cette zone. D’autres selles sont même conçues sans bec dans la même optique.

Comment bien régler sa selle ?

Les selles ont plusieurs réglages possibles en fonction de votre pratique. Il faut en prendre compte, afin d’avoir une bonne posture pour pédaler dans le confort, être performant, le tout sans vous faire mal.

De manière générale, nous distinguons un vélo de route d’un VTT, ou VTC, par leur apparence, et notamment la différence de hauteur de réglage de la selle et guidon. Un vélo de course aura lui un guidon plus bas que la selle, tandis qu’un VTC sera réglé à l’opposé. Ce réglage vient jouer sur la posture du cycliste.

Vélo de route pour une pratique sportiveVTC pour une pratique de loisir
Le cycliste va se positionner en inclinaison vers l’avant du vélo, avec son poids de concentré sur l’avant de la selle, et en cas de compétition, sur le bec de la selle.
La position lui permet d’atteindre de plus grandes vitesses grâce à l’aérodynamisme.
La position d’un cycliste en VTC est droite, avec ainsi un poids réparti sur l’arrière de la selle. D’où l’importance d’une selle large, adaptée à son bassin, et sur laquelle nous sommes bien assis et calés.

Quels sont les trois paramètres de réglage d’une selle ?

Afin de bien régler votre selle, vous allez devoir fixer :

Sa hauteurUne selle à la bonne hauteur vous permet d’avoir la jambe tendue lorsque la pédale est en bas. Cette position permet de bénéficier de toute la force de votre jambe, et d’éviter la fatigue d’une jambe trop pliée. Bien évidemment, si vous préférez pouvoir toucher le sol plus facilement, vous pouvez ajuster la selle un peu plus basse pour vous rassurer. L’important est d’assurer votre réactivité et sécurité à vélo.
Son inclinaisonAfin de rechercher de la performance, nous allons préférer une selle étroite positionnée plus vers l’avant, avec un bec relevé entre 60° et 30° selon le degré de confort recherché. Attention cependant, une selle au bec trop incliné en haut pourra vous provoquer des douleurs au niveau du périnée. 

A l’inverse, le confort pour une balade se jouera sur une selle large positionnée plus à l’arrière, avec une selle à 90°, un bec légèrement en bas afin de limiter les pressions sur cette zone. 
N’inclinez pas trop votre selle vers l’avant au risque de glisser dessus, et d’avoir des douleurs aux poignets qui réceptionneront trop de poids.

Bien répartir le poids, vous servira d’une part à atteindre vos objectifs, mais aussi à limiter les possibles douleurs.
Bien évidemment, vous n’aurez peut-être pas les réglages parfaits dès le premier coup. Ajustez au fur et à mesure en fonctions de vos ressentis.

Son axeBien que la selle se doit d’être axée verticalement au guidon, certains préfèrent légèrement la désaxer. Ici également, écoutez vos ressentis.

Comment entretenir sa selle de vélo ?

Afin d’avoir un vélo performant dans le temps, il est important de bien l’entretenir et de le faire réviser au besoin. Pour votre selle de vélo, c’est la même chanson. Pensez à la nettoyer entre les sorties, et notamment d’enlever le salin si vous avez roulé proche d’embruns, afin de ne pas agresser vos éléments métalliques. Evitez de ranger votre vélo, ou selle détachée dans des zones humides. Le nettoyage concerne aussi les rails et fixations de la selle, et non pas juste épousseter son dessus.

Autre astuce pour garder longtemps sa selle, installer un système antivol dessus, afin de ne pas se la faire dérober lorsqu’on va chercher le pain !

Laisser un commentaire