Comment trouver un casque de vélo urbain stylé pour rouler en sécurité ?

Repenser le casque de vélo urbain dans une version plus stylée, pour rouler en sécurité et surtout le faire porter, voici le nouveau challenge des marques !

En France, le casque de vélo n’est pas obligatoire passé l’âge de 12 ans. Fortement conseillé afin d’éviter des blessures et autres traumatismes, lors de chute ou d’accident. 52 % des propriétaires de vélo font tout de même le choix de ne pas en porter. Inconfortable voir ringard, le casque de vélo n’a pas sa place dans le cœur des cyclistes. C’est pour cela que les marques ont repensé son apparence, afin de proposer des modèles de casque de vélo urbain stylé, tout en respectant les normes de sécurité. On vous raconte tout ici, et nous parions qu’à la fin de notre article vous voudrez vous procurer l’un des modèles dernier cris !

Choisir un casque de vélo urbain adapté à sa pratique

Il est important de choisir un casque de vélo qui corresponde à votre pratique, afin de ne pas être gêné par le casque, et d’être bien protégé. Nous avons sur le marché des casques aux formes et poids variés, afin de pouvoir sécuriser le cycliste dans un contexte précis. Et, pouvoir autant répondre aux besoins, que de s’adapter aux contraintes.

Par exemple, pour une pratique de vélo urbain, il vous sera déconseillé d’investir dans un casque de vélo BMX intégral. Qui sera d’une part, beaucoup trop lourd, et restreindra votre visibilité. On vous dirigera plutôt vers des modèles légers, et bien ventilés, pour éviter le look cheveux trempés de sueur en arrivant au travail, pas très fashion. Un casque léger favorisera également l’aérodynamisme, pour vous rendre plus vite à l’happy hour !

La pratique du vélo électrique nécessite un casque particulier ?

Dans le cas où vous êtes l’heureux propriétaire d’un vélo électrique, sachez que certains modèles de casques sont pensés en particulier pour cette pratique. Avec une vitesse plus élevée qu’un vélo classique, en atteignant les 25 km/h, des casques vous permettent de vous protéger les yeux du vent, de la pluie et autres moucherons, grâce à des visières intégrées.

Les Pays-Bas ont, eux, créé une certification, la Pédélec NTA 8776, pour leurs casques conçus pour la pratique de vélo à assistance électrique. En France, tous les casques sont logés à la même enseigne, et sont certifiés par le NF EN 1078. Seule une différenciation se fait en France sur les casques de speed pédelecs. Allant eux jusqu’à 45 km/h, ils sont considérés comme des véhicules motorisés, et requièrent ainsi le port d’un casque homologué ECE-R 22.05.

Comment est constitué un casque ?

Pour rappel, un casque de vélo est conçu en plusieurs parties :

  • La coque extérieure, faite de PVC, qui est la première protection venant amortir les chocs.
  • La coque interne, faite à partir de perles de polyester gonflées grâce à de la vapeur, qui vient contrer les chocs plus importants.
  • Les systèmes d’attaches, afin d’assurer la stabilité du casque, avec des sangles et molettes. Des coussinets sont également ajoutés pour le confort du cycliste.

Quel style et quelle couleur pour son casque de vélo urbain ?

Si les casques présentent différentes couleurs, c’est d’une part pour avoir un look travaillé, mais aussi pour vous faire repérer. En effet, il est primordial d’être vu par les autres usagers, pour diminuer les risques. Notamment, si vous êtes amené à pédaler de nuit, par mauvais temps, dans des zones encombrées ou en plein milieu des routes de campagne.

Pour cela, un casque de vélo blanc sera plus facilement repérable. De plus, des éléments rétro-réfléchissants ou lumières peuvent y être ajoutés pour accentuer votre sécurité. Au passage, un casque clair vous donnera moins chaud lors des balades sous le soleil tapant ! 

femme velo casque

En partant du constat que beaucoup de personnes délaissent le casque de vélo, pour cause de « non-style », et autre « ringardise », les marques se sont penchées sur la création de modèles design, et dans l’air du temps. Un challenge réussi, avec des pièces désormais portées fièrement par nos amis cyclistes. Max And the City ou encore Urban Lifestyle proposent des casques aux formes modernisées, éléments en cuir et esprit vintage, qui viennent parfaire votre look de cycliste urbain, aussi bien qu’un panama !

Quels accessoires ajouter à son casque de vélo urbain ?

Comme nous vous l’indiquions plus haut, le casque est un élément clé de votre sécurité afin de vous faire remarquer. Pour cela, vous pouvez y ajouter des éclairages afin d’accentuer votre présence. En choisissant des éléments blancs devant et rouges à l’arrière. Ces systèmes peuvent être attachés aux trous de ventilation ou scratchés sur le casque. Nous en trouvons à piles et d’autres rechargeables par port USB. Certains modèles de casques urbains proposent même des systèmes d’éclairage intégrés !

Pour votre confort, vous pouvez également installer des visières. Elles vous protégeront autant du soleil que de la pluie, du vent ou même des projections de boue. Avec au besoin, une moustiquaire, au cas où vous partiriez tel Indiana Jones dans des zones tropicales. Des bonnets et caches oreilles existent également, pour braver les temps les plus capricieux.

Des casques de vélo 2.0 ?

Avec la proposition de vélo évolutif, et la tendance du VTC électrique, il fallait se douter que les accessoires aussi allaient se moderniser.

Amis des gadgets et de la technologie ouvrez grand vos oreilles. De plus en plus, les nouvelles technologies sont utilisées afin de soutenir la sécurité à vélo. Nous avons ainsi pu voir apparaître des casques connectés. Avec des signaux lumineux s’allumant suite à la pression d’une commande sur le guidon. Ainsi plus besoin de lâcher le guidon, surtout sur des terrains glissants.

De même, pouvant être connecté à votre smartphone, votre casque peut en cas de choc avertir des proches. 

Pour les plus récalcitrants au port du casque, la marque Hövding a elle développé un casque de vélo airbag pour les cyclistes urbain. Porté tel une écharpe autour du cou, ce casque airbag se déclenche en cas de choc pour offrir une protection optimale. 

Pour les amateurs de vidéo, les casques permettent également de placer des caméras embarquées pour ne rien louper de vos balades ! Utilisez toujours des fixations conçus pour cet usage afin de ne pas endommager votre casque.

Comment préserver son casque ?

Pensez à toujours poser votre casque dans un endroit sans risque de chute. Loin de source de chaleur ou lieu à fortes variations de température. 

En cas de chute, même sans fissures apparentes, ayez le réflexe de le changer. Au risque de garder un casque qui n’est plus sécurisant. En moyenne, un casque en bonne condition se change tous les 5 ans.

Avec ces infos en main, partez à la découverte des modèles de casque de vélo urbain. Afin de trouver celui qui fera de vous le parfait cycliste, et permettra de montrer l’exemple à chacun. Retrouvez également nos conseils pour choisir un casque de vélo pour bébé bien adapté.

Laisser un commentaire