5 bonnes raisons d’aller au travail à vélo

Apaiser votre mental et améliorer vos capacités physiques, tout en faisant du bien à la planète, aller au travail à vélo a du bon, et on vous en donne 5 bonnes raisons !

Bien que 70 % des Français continuent de se rendre à leur travail en voiture, ce chiffre tend à baisser peu à peu. Le déploiement du marché du vélo électrique, les semaines dédiées à la mobilité en France, les prises de conscience écologique et les plans mis en œuvre pour financer l’achat de VTC électrique jouent un rôle essentiel dans cette transition. Apaiser votre mental et améliorer vos capacités physiques, tout en faisant du bien à la planète, aller au travail à vélo a du bon, et on vous en donne 5 bonnes raisons !

Quel impact à l’utilisation du vélo électrique sur l’émission de CO2 ?

Si le vélo est au cœur de toutes les discussions et projets concernant l’avenir des pays, c’est qu’il représente une solution non-négligeable pour diminuer les émissions de CO2.

En effet, des études menées lors des pandémies, ont pu souligner la diminution jusqu’à 43 % des émissions de gaz à effet de serre (GES), grâce à l’utilisation restreinte des voitures. D’autres calculs, ont eux souligné, que les trajets à vélo ont un impact 30 fois moins important qu’une voiture classique. Et 10 fois moins qu’un véhicule électrique.

Les progrès remarqués sur l’utilisation des vélos, sont étudiés sur un nombre de trajets références. Sur une référence de 10 000 trajets de fréquence quotidienne, les utilisateurs de vélo ont pu baisser leur empreinte carbone jusqu’à 84 %. De même, à raison de trajets à vélo de 10 km, les jours de semaine, sur une année d’observation, nous soulignons une diminution de plus de 220 kg de CO2 vis-à-vis d’une voiture thermique.

En comparaison, nous pouvons observer pour une distance de 100 km, les émissions de CO2 suivantes :

Berline classiqueSUV Thermique
1000 kg de CO214 000 kg de CO2

A ces données concernant l’impact de l’utilisation des véhicules, s’ajoutent ceux de leur conception. Celle d’un vélo dit classique reviendrait à 100 kg de CO2, et 165 kg pour un vélo électrique. Soit, selon les modèles, un impact 50 à 80 % moins important que la création d’une voiture. Rappelons qu’une berline classique rejette 8 500 kg, et un SUV thermique 13 000 kg de CO2.

En résumé, pour ne pas vous perdre parmi tous les chiffres, se déplacer à vélo pourrait vous permettre de diminuer en moyenne votre émission de CO2 de 650 kg par an !

Pourquoi votre vélo de ville peut remplacer votre salle de sport ?

En plus d’avoir un comportement plus green en allant au boulot à vélo, vous vous faites du bien. Même sans viser les 60 km en montée et slalom entre les voitures, pédaler quotidiennement vient agir sur votre forme physique. Différentes études ont ainsi pu mettre en lumière des améliorations liées à une pratique du vélo régulière :

  • Amélioration du système immunitaire
  • Accélération du rythme cardiaque et respiration
  • Diminution du risque de certains cancers
  • Meilleur équilibre et coordination
  • Renforcement musculaire
  • Meilleure résistance à la douleur
  • Meilleure récupération après l’effort
  • Diminution du diabète
  • Prévention de l’hypertension artérielle
  • Meilleur taux de cholestérol

L’avantage de pratiquer quotidiennement le vélo pour aller au travail, est d’inclure le sport à votre routine sans en avoir réellement l’impression. Vous n’aurez pas le moment d’hésitation en rentrant de votre journée, pour mettre vos affaires et vous rendre à une salle de sport. 

De plus, il faut environ 21 jours à notre cerveau pour inclure une nouvelle routine. Ainsi, faire de son moyen de transport son moment de sport, rend plus facile la mise en place de la routine, sans lâcher la motivation en cours de route.

Aller au travail à vélo pour s’aérer l’esprit et être au grand air

Comme vu précédemment, la liste des bienfaits du vélo sur votre corps est longue. Mais ce bien-être de la pratique quotidienne du vélo ne s’arrête pas au physique. Le mental est tout autant pris en compte, voire même, il en bénéficie encore plus. 

Votre force mentale est celle qui vous pousse chaque jour à vous réveiller, être productif, et vous boost pour aller de l’avant. Si votre moral n’est pas très haut, votre vie ne sera pas vécue aussi pleinement, et votre quotidien en sera impacté.

Des recherches ont mis en avant de nombreux bienfaits dont :

  • La réduction du stress, de l’anxiété et du risque de dépression grâce à la sécrétion d’endorphine
  • L’amélioration de la qualité du sommeil
  • Un meilleur sens de l’orientation
  • Une amélioration de la mémorisation et concentration
Pratiquer le vélo pour aller au travail

Ces trajets, autant à vélo électrique ou vélo classique, vous permettront également d’avoir un instant à vous dans la journée. Un moment de suspens pour votre esprit. Où vous n’êtes ni chez vous ni au travail. En se concentrant sur l’instant présent, vous pouvez écarter toutes les pensées liées à ces deux environnements. Et ainsi, faire le vide et vous concentrer uniquement sur les paysages qui vous entourent, et méditer. Une petite bulle de bien-être juste pour vous.

Comment le VTC électrique peut faciliter vos déplacements ?

Le vélo taf est une vraie tendance qui explose. Notamment dans les pays nordiques avec 28 % de la population effectuant ses trajets domicile – travail à vélo. En France, nous sommes à une petite part de 3 %, vouée à progresser.

Les atouts de la pratique sont nombreux, notamment pour aller au travail à vélo électrique. Avec une vitesse allant jusqu’à 25 km/h, il est possible d’aller souvent plus vite qu’une voiture au milieu de la circulation, qui ira à une moyenne de 15 km/h. Grâce aux réseaux de pistes qui se développent, il est plus facile de passer outre les fameux bouchons aux heures de pointe ! Des applications comme Geovélo permettent même de vous proposer des itinéraires selon vos préférences : gain de temps, uniquement pistes cyclables…

De plus, l’avantage du vélo est sa facilité à s’attacher partout. Ainsi plus besoin de chercher de place pendant d’interminables minutes ! Des entreprises se sont également spécialisées dans la création de box et stations de vélo à destination des sociétés afin d’encourager leurs employés à venir au boulot à vélo, tout en sachant qu’il sera en sécurité toute la journée.

Comment financer un VAE pour aller au travail à vélo ?

Afin d’encourager les citoyens à utiliser le vélo quotidiennement, le gouvernement a soulevé des aides financières pour couvrir une part du coût d’achat d’un VAE dans le cadre de son plan « Vélo et mobilités actives ». Une démarche lancée en 2018, qui a pour but de tripler l’utilisation des vélos d’ici 2024. Comme nous vous le décrivons dans notre article dédié, cette aide complète celle proposée par certaines collectivités territoriales. 

Par ailleurs, les sociétés elles-mêmes peuvent proposer des locations de vélo. En lien avec des start-ups positionnées sur le domaine, l’employeur couvre 70 %, et le reste revient à l’employé, à hauteur environ de 10 à 25 euros par mois, selon le modèle. Des applications viennent également aider les sociétés à inclure des zones de vélo partage dans leur structure. Les employés peuvent ainsi bénéficier de vélo s’ils n’en disposent pas, tout en gérant leur utilisation, réservation, chargement, via des applications. 

Avec ces différentes mesures mises en place, et qui ne cesse de se développer, le vélo électrique et classique peuvent devenir accessibles à un plus grand nombre de personnes. Vous apportant un bien-être mental, physique et surtout diminuant votre impact sur la planète, toutes les raisons sont là pour vous inciter à aller au travail à vélo !

Laisser un commentaire