Quels équipements vélo hiver choisir pour affronter la saison ?

Faire du vélo en hiver demande de réajuster ses tenues. En fonction de votre pratique, découvrez vers quels équipements vélo hiver vous tourner.

Vous l’avez sûrement observé, le temps des t-shirts à manches courtes et shorts de plage est révolue pour pédaler. Et oui, le frais revient peu à peu sur l’hexagone, et nous oblige à également changer notre dressing côté vélo. Quels vêtements choisir ? Combien de couches ? Quels tissus privilégier ? Comment arriver au boulot l’air frais après 15 minutes sous la pluie ? Bien des questions peuvent se poser, et pour vous guider, nous vous avons préparé une sélection d’équipements vélo hiver à découvrir juste ici.

Quels vêtements choisir pour pédaler cet hiver ?

Avant de vous lancer tête baissée chez Decath’ pour acheter toutes les pièces avec des manches longues de disponibles, concentrons-nous sur l’utile.

L’hiver vient mettre sur notre route de cycliste différents obstacles, à savoir :

  • Le froid
  • La pluie
  • Le vent
  • L’obscurité
  • Le verglas et la neige, dans certains cas

Il est ainsi important, de prendre en compte, les intempéries auxquelles vous ferez face lors de votre pratique, et de vous y adapter pour mieux les affronter. D’où l’importance de toujours bien vérifier la météo avant de partir. Notamment grâce à des applications mobiles comme Epic Ride Weather, dont on vous parlait dans notre article vous révélant le classement des meilleures applications vélo.

Comment ajuster vos équipements vélo hiver selon votre pratique ?

Deux autres paramètres sont à prendre en compte. A savoir, la nature de votre déplacement et sa durée. Cela viendra vous guider sur les équipements vélo hiver à choisir.

Nature déplacementDuréeÉquipement
Rando / balade vélo2 heuresPrévoir une tenue conçue spécialement pour la pratique du vélo. Avec, par exemple, un cuissard, des sous-vêtements en laine mérinos et maillots en tissus thermiques. Une veste imperméable, accompagnée d’un tour de cou, et au besoin, de gants et chaussettes chauffantes.
Votre équipement doit vous tenir au chaud durant toute votre pratique, tout en restant respirant pour réguler la transpiration. Il doit, également, vous permettre d’avoir la mobilité nécessaire pour vos mouvements.

L’effort fourni dans ce cas de figure peut être assez intense, et ainsi, le corps va produire une chaleur liée à la pratique. Il est ainsi important de ne pas vous noyer sous trop d’épaisseurs de vêtements. Au risque, au contraire, d’avoir trop chaud et ne pas vous sentir bien. Et, ici aussi, tomber malade.
Trajet domicile – travail20 minutesIci, il est plus délicat d’arriver en cuissard à sa réunion du lundi matin. On va ainsi venir se protéger des intempéries avec des parkas imperméables. Et, jouer sur les accessoires, chauffants, et abritant du vent. Avec de plus des protections anti-pluie sur ses affaires de travail. Le but étant d’être maintenu au chaud, sans dégouliner de sueur.
Par ailleurs, l’effort étant moins intense qu’en rando ou balade, le corps produira de lui-même moins de chaleur, d’où l’importance de bien vous couvrir pour ne pas avoir froid.

Des spécifications ont aussi lieu sur le type de balade / sortie que vous faites à vélo. En effet, un cycliste route, un en rando, et l’un en gravel auront trois tenues différentes, au vu de leurs besoins et contraintes opposées.

Quels sont les tissus à privilégier pour les vêtements de vélo l’hiver ?

Quand vient l’hiver, nous allons porter une attention particulière à la matière dans laquelle est conçu le vêtement. Nous allons ainsi privilégier des vêtements dit thermiques, qui vont permettre de garder le corps au chaud, tout en laissant la peau transpirer pendant l’effort afin de ne pas avoir de sensation de tissu mouillé par la transpiration, et ainsi attraper froid.

Comment s'habiller pour faire du vélo l'hiver ?

Nous comptons notamment différentes matières avec des propriétés thermiques :

La laine MérinosTissu agréable, et gardant la chaleur. Elle assure une bonne gestion de la transpiration, et ainsi, des odeurs, avec également une action anti-bactérienne.
Elle est notamment utilisée pour les vêtements proches du corps, en première couche.
Le polyesterTissu solide, et favorisé dans la conception des vestes et maillots. Plus délicats face à la transpiration et odeurs.
Le polypropylèneTrès apprécié, particulièrement pour les vêtements en première couche, le tissu permet à fois d’éviter de trop transpirer et sèche rapidement, tout en étant une matière légère.
Le polyamideÀ l’image du polypropylène, il partage les mêmes avantages et s’accorde, lui, aussi à la conception de maillots.
Les membranes techniquesCes matières permettent d’apporter des protections face aux intempéries, telles que la pluie et le vent. On les trouve principalement sur les vestes, avec ajout, ou non, de parties en polaire.
Certains revêtements de veste, comme la technologie Softshell, permettent aux gouttes de perler sur le tissu, et non pas de l’imbiber.

Comment combiner les vêtements pour assurer confort et mobilité ?

En fonction de votre pratique, il va vous être conseillé, de porter plus ou moins de couches. La première ou deux premières servent à maintenir au chaud le cycliste, et apportent des vertus anti-transpirantes. Puis la 3e, vient abriter de la pluie et du vent.

Nous pouvons avoir :

  • 1e couche : les sous-vêtements en matière thermique, comme un maillot de corps
  • 2e couche : un maillot
  • 3e couche : une veste ou parka réfléchissante, avec ou sans doublure polaire

Il est important de choisir des modèles à sa taille, et qui viennent bien couvrir le corps entier dans la pratique, notamment le bas du dos. D’où l’avantage de porter un cuissard, pour à la fois, réchauffer les jambes, et ne pas avoir de filet d’air qui passe en bas du dos.

Afin de maintenir vos jambes au chaud, des jambières existent également.

Si vous êtes utilisateurs de VAE, pensez à bien vous couvrir spécialement du vent, car la vitesse d’un vélo électrique vous rend plus impacté par cet obstacle.

Quels accessoires sont indispensables aux équipements vélo hiver ?

L’important lorsque l’hiver arrive, c’est de bien protéger les extrémités du corps. À savoir, les mains, les pieds, la tête… Car on a vite à finir les oreilles ou mains toutes rouges, une fois 10 minutes passées sous de basses températures. C’est ainsi qu’arrive le moment de parler accessoires !

Commençons avec les pieds, qui fournissent une grande partie de l’effort à vélo. Pensez à investir dans des chaussettes permettant de vous tenir chaud, tout en étant respirantes. Si le froid s’annonce rude, sachez qu’il existe des chaussettes chauffantes ! Tout comme des semelles et sur-chaussures chauffantes. Ces dernières permettent aussi une protection supplémentaire face à la pluie pour vos chaussures.

Au niveau des mains, place aux gants. Choisissez de préférence un modèle avec doigts tactiles, afin de pouvoir naviguer au besoin sur une carte mobile. Il existe également des sous-gants, ainsi que des manchettes à fixer sur votre guidon, pour assurer un maintien du chaud optimal. Tout comme les chaussettes, des technologies de gants chauffants ont été développées.

Concernant votre tête et cou, où le vent s’engouffre facilement, optez pour un tour de cou, pouvant se relever sur le bas de votre visage. Ou bien, misez la valeur sûre avec une cagoule. Si cette option n’est pas de votre goût en termes de style, sachez que des bonnets, sous-casques et bandeaux peuvent se glisser sous votre casque pour vous garder au chaud.

Etre visible en hiver

L’hiver sonne aussi avec les journées plus courtes, et ainsi l’obscurité plus présente. Prenez soin à ajouter des éléments réfléchissants sur vos équipements vélo hiver, ainsi que d’opter pour des couleurs fluo, notamment si vous êtes amenés à rouler la nuit.

Laisser un commentaire